Star Wars : Episode II - L'Attaque des clones

Publié le par Cinémavis

A l’occasion de la diffusion de la saga STAR WARS à la télévision, nous vous proposons une critique chaque weekend sur le film qui sera diffusé le lendemain soir.

ouvert-copie-1Pour ceux qui vont découvrir la saga, une petite chose à savoir:
Les films numérotés de I à III ont été réalisé 15 ans après la trilogie originale (numéroté de IV à VI). Cette dernière est chronologiquement la suite des 3 derniers films sortis récemment dans les salles. Il est donc intéressant de les regarder dans l’ordre.
Pour les fans, les derniers épisodes sont considérés décevants par rapport aux films cultes des années 80.
Pour les plus jeunes, l’ancienne trilogie parait plus vieillotte comparée à la nouvelle comprenant de nouveaux effets visuels.
Etant un fan de la première heure, je suis plus réservé sur la question. J’aime tous ces longs métrages qui sont pour moi les plus aboutis de l’histoire du 7ème art.



Star Wars épisode 2 : L'attaque des clones

Ce deuxième volet de la seconde trilogie est sûrement le moins intimiste, servant surtout de liaison indispensable entre l’épisode I et l’épisode III.
On découvre cette fois-ci Anakin plus âgé, plus insouciant. Et c’est ce qui nous a le plus dérangé. On ne reconnait plus le petit garçon gentil et soucieux des autres qu’il était dans le film précédent. De plus, Hayden Christensen est mauvais acteur et rend son personnage prétentieux et arrogant. Bien sûr, tout cela est voulu mais le spectateur en devient moins triste quand il apprendra par la suite son destin. Et personnellement, cela gâche une partie du film et rend son amourette avec Natalie Portman moins réaliste (d’ailleurs cette actrice est toujours aussi séduisante…).
Sinon, rien à dire, dans ce film, tout est réussi. On ne cite plus les effets spéciaux, les décors, les costumes, l’univers et l’intrigue, toujours aussi bien ficelés et passionnants. Des détails en rapport avec l’ancienne trilogie sont également présents, comme les clones qui sont présentés de façon judicieuse.
Pour conclure, une suite réussie qui continue à donner une seconde jeunesse à la saga.

Notre note : 15/20

resume

Depuis le blocus de la planète Naboo par la Fédération du commerce, la République, gouvernée par le Chancelier Palpatine, connaît une véritable crise. Un groupe de dissidents, mené par le sombre Jedi comte Dooku, manifeste son mécontentement envers le fonctionnement du régime. Le Sénat et la population intergalactique se montrent pour leur part inquiets face à l'émergence d'une telle menace.
Certains sénateurs demandent à ce que la République soit dotée d'une solide armée pour empêcher que la situation ne se détériore davantage. Parallèlement, Padmé Amidala, devenue sénatrice, est menacée par les séparatistes et échappe de justesse à un attentat. Le Padawan Anakin Skywalker est chargé de sa protection. Son maître, Obi-Wan Kenobi, part enquêter sur cette tentative de meurtre et découvre la constitution d'une mystérieuse armée de clones...


informations

Film disponible en DVD

Réalisé par Georges Lucas
Avec Ewan McGregor, Natalie Portman, Hayden Christensen
Science-fiction, Aventure (2h12)


bandeannonce

Publié dans Critiques de films

Commenter cet article

Fred 22/02/2010 22:04


Oui, je suis d'accord, Jumper n'est pas une réussite et , je pense son plus mauvais rôle. Médieval Pie, il n'avait rien a faire dans cette galère.
Une carrière mal gérée. Mais il y a La Maison sur l'Océan, et Shattered Glass qui sont très bien.
Fred


Fred 21/02/2010 20:25


Tirer à boulet rouge sur Hayden Christensen est banal, c'est un acteur très différent de ceux dont on a l'habitude, son jeu est tout en nuance et il est capable de gérer la progression
psychologique de ses personnage d'une manière très musicale (crescendo, descrescendo). Moi, je suis enthousiaste quant à cet acteur et j'en ai marre de lire qu'il joue mal !
Je le considère comme un acteur "à part" et d'une grande sensibilité artistique. Maintenant, il est vrai que dans l'Episode 2 , son jeu est instable, mais Lucas voulait qu'Anakin apparaisse comme
un ado arrogant, désobéissant, toujours au bord du Coté Obscur, mais aussi , généreux, extrémement doué, compatissant et chevaleresque. Il fallait un acteur tout en nuance pour interpréter la
complexité de celui qui devait devenir Dark Vador. Dans l'Episode III, Christensen a magistralement géré le passage vers le Côté Obscur. Du grand cinéma !

Fred, fan de cinéma et de Star wars


Cinémavis 22/02/2010 08:44


Il est surtout dommage que l'on ne lui propose pas de rôle permettant de révéler son talent au grand jour (Jumper n'est pas vraiment une réussite et je n'ose même pas parler de Medieval Pie. Seul
le film Awake sort du lot).


Mr.Gr33n 02/02/2010 19:54


http://mr.gr33n.over-blog.com/


Cinémavis 02/02/2010 21:14


Merci de préciser l'article dont vous parlez sur votre blog !

L'équipe Cinémavis


annelomé 31/01/2010 14:19


Juste un mot pour dire que le pub ne pollue pas trop le site, ( j'avais des craintes) elle est plutôt bien intégrée, n'en mettez pas plus !