No et Moi

Publié le par Cinémavis

No et Moi

Une vraie surprise
Le nouveau film de Zabou Breitman est LA surprise de cette fin d'année, émouvant, drôle, triste ; voilà quelques mots qui résument parfaitement cette oeuvre cinématographique.
No et moi est un film aérien mené par de formidables jeunes acteurs comme Nina Rodriguez, Antonin Chalon (fils de la réalisatrice) et Julie-Marie Parmentier, qui nous bouleverse tantôt dans l'univers des SDF, tantôt dans l'univers d'un ménage déchiré par un drame familial, qui tend la main à une jeune sans abri sans savoir les surprises que cela va apporter.

Ces "invisibles" de nos gares
La vie de la jeune Lou Bertignac va radicalement changer lorsqu'elle rencontrera No (Norah), sujet de son exposé de français. Une SDF particulière avec son caractère bien à elle qui va aider sans le savoir la famille de Lou. Ces deux actrices jouent remarquablement bien leurs rôles, elles paraissent naturelles et ne tombe pas dans les clichés, surtout en ce qui concerne la sans abri.
La rencontre entre deux personnes, l'une venant des "invisibles" de la gare d'Austerlitz et l'autre des beaux quartiers du Marais parisien, forment un duo presque inséparable qui nous paraît familier.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/79/79/88/19536526.jpg

 

Une bonne triste fin
On passe un très bon moment avec un trio attachant de personnes si différentes, de milieux différents, d'âges différents mais unis car délaissés plus ou moins par leurs parents respectifs.
Une belle leçon de vie adaptée du roman "No et moi" de Delphine de Vigan.

 

jauge8

 

resume

On dit de Lou qu’elle est une enfant précoce. Elle a treize ans, deux classes d’avance et un petit corps qui prend son temps. Elle a une mère emmurée dans les tranquillisants, peu d’amis, et le ressenti aigu d’un monde qui va de travers.
Lou doit faire un exposé sur une jeune femme sans abri. Elle en a vu une à la Gare d’Austerlitz. Une qui fait la manche, demande des clopes, s’endort sur la table du café lorsque Lou lui offre à boire pour l’interviewer.
Elle a 18 ans, s’appelle No, Nora en fait mais tout le monde dit No, et bientôt Lou ne pourra plus se passer d’elle. Mais No est imprévisible, elle a grandi dans les foyers et elle ne ressemble à personne. Un jour, elle disparaît.
Lou la recherche, sûre de ce besoin qu’elles ont l’une de l’autre. Lorsque No réapparaît à bout de forces, Lou sait ce qu’elle doit faire : No viendra vivre chez elle.

 

informations

Réalisé par Zabou Breitman
Avec Zabou Breitman, Bernard Campan, Nina Rodriguez

Drame (1h45)

 

bandeannonce

Publié dans Critiques de films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article