[Dossier] Quentin Tarantino et ses films.

Publié le par Cinémavis

Vous allez lire un dossier exclusivement consacré aux meilleurs films de Quentin Tarantino.
Mais commençons tout d’abord à s’intéresser à l’homme.

Tarantino
Acteur, réalisateur, scénariste, producteur, directeur de la photographie, producteur exécutif, consultant, Quentin Tarantino est né le 27 mars 1963 à Knoxville, dans le Tennessee. Il s'est fait connaître dans les années 1990 en tant que réalisateur de films indépendants.
On le reconnaît par sa narration non linéaire ainsi que pour ses scènes hautement esthétiques mais d'une violence extrême. Ayant reçu une formation d'acteur, il interprète fréquemment de petits rôles dans ses propres films. Par exemple, il joue le rôle de Mr. Brown dans "Reservoir Dogs", Jimmie dans "Pulp Fiction", ou encore celui de Warren, un tenancier de bar, dans "Boulevard de la Mort".



Première critique :
Reservoir Dogs



Sorti en 1992, Tarantino présente son premier long métrage aussi intriguant que surprenant. Avec un style bien particulier, le film se déroule dans un quasi huis clos. La réalisation est simple et le scénario tient dans le creux de la main (cela ne détériore en rien la qualité du film). La violence gratuite et l’humour noir donnent a ce film un charme bien particulier. Il faut bien sûr le prendre au 36ème degré et ne chercher aucune morale. La fin est pleine d’humour (noir) et tous les acteurs exceptionnels (bien qu’il n’y en ait pas énormément).
Pour conclure, Reservoir Dogs est un film a voir dans les plus brefs délais a condition d’être adepte de ce genre de cinéma.

Notre note : 16/20

Résumé :
Après un hold-up manqué, des cambrioleurs de haut vol font leurs comptes dans une confrontation violente, pour découvrir lequel d'entre eux les a trahis.

Deuxième critique :
Pulp Fiction



2 ans plus tard, Tarantino revient avec un nouveau long métrage qui deviendra culte par la suite grâce à ses nombreuses répliques savoureuses. Sans véritable histoire, le film à un scénario qui est tout de même recherché. Aucun sujet n’est tabou et l’humour noir est toujours présent. Les personnages sont très attachants (le duo Jackson/Travolta marche à merveille) et les acteurs géniaux (Uma Thurman au charme monstrueux). Il faut tout de même s’accrocher pendant 2h30 pour comprendre toutes les subtilités. L’absence de "vraie" fin (ce qui est très rare au cinéma) nous parait presque normal.
Pour conclure, Tarantino réussit encore une fois à faire du concret avec du rien.

Notre note : 18/20

Résumé :
L'odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Hollywood à travers trois histoires qui s'entremêlent.

Troisième critique:
Kill Bill volume I et II

                                      

Avec plus de moyens, Quentin Tarantino sort ces deux films à 6 mois d’écart. Avec cette fois-ci un véritable scénario et une réalisation plus posée, ils s’adressent à un plus large public (même si cela reste extrêmement violent). La performance d’Uma Thurman est remarquable (les autres acteurs peut-être un peu moins mis a part David Carradine que l’on voit principalement dans le second volet).
L’action est cette fois-ci omniprésente et des techniques comme l’animation et le noir et blanc sont utilisées. On ne cite plus l’humour noir qui fait le succès du réalisateur.
Pour conclure, ce sont des films à voir (même pour les plus réticents d’entre vous).

Notre note : 15/20

Résumé:
Au cours d'une cérémonie de mariage en plein désert, un commando fait irruption dans la chapelle et tire sur les convives. Laissée pour morte, la mariée enceinte retrouve ses esprits après un coma de quatre ans.
Celle qui a auparavant exercé les fonctions de tueuse à gages au sein du Détachement International des Vipères Assassines n'a alors plus qu'une seule idée en tête : venger la mort de ses proches en éliminant tous les membres de l'organisation criminelle, dont leur chef Bill qu'elle se réserve pour la fin.

Quatrième critique:
Inglourious Basterds



UNE VERITABLE BOUCHERIE ! C’est ce que l’on retiendra du dernier long métrage de notre réalisateur favori. Changement de décor, nouveau casting, Tarantino cherche à convaincre un nouveau public (et c’est comme d’habitude réussi). Ce n’est ni un film de guerre, ni un film d’horreur, on distingue même un petit air de western. Il s'agit d'une comédie noire, satirique où les dialogues sont somptueux. Le réalisateur a succombé au charme de la française Mélanie Laurent (qui est très convaincante) ; Brad Pitt en rajoute trois tonnes, et on adore.
Pour conclure, un film défouloir politiquement incorrect qu’il faut voir.

Notre note : 15/20

Résumé:
Dans la France occupée de 1940, Shosanna Dreyfus assiste à l'exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Shosanna s'échappe de justesse et s'enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité en devenant exploitante d'une salle de cinéma.
Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. "Les bâtards", nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l'actrice allemande et agent secret Bridget von Hammersmark pour tenter d'éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich. Leurs destins vont se jouer à l'entrée du cinéma où Shosanna est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle...



A voir également:

True Romance (Film non vu par l'équipe)
de Tony Scott - 1993
Scénariste

Four Rooms
(Film non vu par l’équipe)
de Allison Anders, Alexandre Rockwell, Robert Rodriguez, Quentin Tarantino - 1995
Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur exécutif


Une nuit en enfer (Film non vu par l'équipe)
de Robert Rodriquez - 1996
Acteur

Jackie Brown
(Notre note : 14/20)
de Quentin Tarantino - 1998
Acteur, Réalisateur, Scénariste


Sin City (Notre note : 15/20)
de Robert Rodriguez, Frank Miller, Quentin Tarantino - 2005
Réalisateur


Boulevard de la mort - un film Grindhouse (Notre note : 12/20)
de Quentin Tarantino - 2007
Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Directeur de la photographie


Planète terreur - un film Grindhouse (Notre note : 13/20)
de Robert Rodriguez - 2007
Acteur, Producteur


Nous attendons avec impatience le prochain volet de la série Kill Bill.


Publié dans Les débriefs

Commenter cet article

César 30/11/2009 22:19


True Romance et Une nuit en enfer manque à l'appel, merde, ils sont pourtant pas dégueulasse !


Cinémavis 01/12/2009 18:37


Bien remarqué, on t'avoue qu'on ne les a pas vu mais on va corriger cela au plus vite.


L'équipe Cinémavis.